PARTIE I - LES BARRES PHOSPHORESCENTES
1.6. Les barres phosphorescentes et les différents supports
1.6.10. Les roulettes



1.6.10.1. Historique des roulettes

Certains timbres de grande consommation destinés à être vendus dans des distributeurs automatiques de timbres ont été confectionnés en « bande sans fin », ce sont les timbres de roulettes.

Les principales dates :

- 1908 : La première roulette, 5c vert « Semeuse camée », a été conditionnée en bobine de 1200 timbres avec une impression à plat (impression en feuilles de 150 timbres avec millésime).
Le premier distributeur connu se situait au bureau de Postes de la Rue du Louvre à Paris.

- 1916 : Les roulettes sont vendues à des entreprises en bobine de 600 ou 1200 timbres. L’impression se fait toujours à plat.

- 1923 : Impression des roulettes sur des rotatives typographiques en bobine de 600 ou 1200 timbres.

- 1929 : Impression des roulettes sur des rotatives typographiques en bobine de 500 ou 1000 timbres.

- 1962 : Impression des roulettes sur des presses Taille-Douce avec des numéros vert puis rouge, au verso en bobine de 1000 timbres, imprimés tous les 10 timbres.


(Numéro rouge)


(Numéro vert)

- 1970 : Impression de la seule roulette double format un timbre double format (0.40FF « La chapelle Notre-Dame de Ronchamp ») avec deux numéros rouge identiques, au verso sur chaque timbre en bobine de 1000 timbres, imprimés tous les 10 timbres.


- 1972 : Impression de l'unique roulette imprimée en Héliogravure (0.20FF « Saint-Lô ») avec des numéros rouge, au verso en bobine de 1000 timbres, imprimés tous les 10 timbres.


Le timbre « Saint-Lô » de feuille existe avec trois barres phosphorescentes (tirage de 72). La roulette existe uniquement sans barre phosphorescente.

- 1973 : Le premier timbre de roulettes avec des barres phosphorescentes est imprimé lors du 4e tirage de roulettes du 0.50FF rouge « Marianne de Béquet ».
Ce tirage est imprimé sur papier GT (gomme tropicale) et les barres phosphorescentes sont au type B (trois banrres phosphorescentes).Les timbres issus de ces roulettes sont dentelés horizontalement et verticalement et sont conditionnés en bobine de 1000 timbres.

Un numéro rouge est imprimé tous les 10 timbres.

(Bande de 11 timbres avec un numéro rouge)

- 1976 : A partir de 1976, les timbres de roulettes ne sont plus dentelés verticalement.
Les bobines sont toujours de 1000 timbres

Les timbres sont imprimés sur une presse TD6 sur du papier GT. Les barres phosphorescentes sont au type B.

1.00FF rouge « Marianne de Béquet »
- 1er tirage du 02.08.76 au 09.08.76 (dentelure avec 12 trous) avec trois barres phosphorescentes au type B

- 2e tirage à partir du 10.08.76 (dentelure avec 13 trous) avec trois barres phosphorescentes au type B
La dentelure avec 12 trous engendrant des difficultés lors de la séparation des timbres, l'ITVF revient donc à la perforaton en continue soit 13 trous.


0.80FF vert « Marianne de Béquet »
- tirage du 16.08.76 au 18.08.79 avec une barre phosphorescente à droite au type B (dentelure avec 12 trous)



- 1985 : A partir de 1985 et les émissions des 1.80FF vert et 2.20FF rouge « Liberté de Gandon », les timbres non dentelés verticalement ont un numéro rouge tous les 5 timbres.
Ils sont vendus en bobine de 500 timbres avec des dévidoirs plastiques.

- 2002 : A partir de 2002 et les 0.41€ vert et TVP rouge « Marianne du 14 Juillet RF », tous les timbres non dentelés verticalement ont un numéro noir au verso. Les bobines sont constituées de 500 timbres. Les barres phosphorescentes sont au type E.


- 2007 : Deux roulettes autocollantes « Chanel » (0.50€ et 0.75€) ont été émises.
Ces premières roulettes imprimées en reprenant un timbre commémoratif déjà existant n'ont pas de barre phosphorescente.


- 2010 : Les timbres d'usage courant autocollants de roulette sont conditionnés en rouleaux de 300 timbres. Comme sur les roulettes gommées, nous pouvons observer une découpe verticale droite et des numéros au verso. La dentelure horizontale est remplacée par une pré-découpe horizontale.
Les barres phosphorescentes sont continues (type Ec), seule une petite césure de 0.05 mm est observable tous les 11 timbres.


1.6.10.2. Les différents timbres d'usage courant de roulettes

Liste des roulettes par Marianne et par types de barres phosphorescentes en Annexe I (sélectionner le format ROU-Roulette).