PARTIE III - LES ANOMALIES DE FABRICATION
3.9. Les autres variétés phosphorescentes
3.9.5. Autres anomalies



3.9.5.1. Défaut d'encrage partiel tenant à un timbre normal

3.9.5.1.1. Marianne de Béquet

Sur la « Marianne de Béquet » imprimée avec trois barres phosphorescentes deux configurations différentes peuvent être observées :

- une barre phosphorescente tenant à normal (ou autres configurations)


(Tirage du 15.12.75 de TD6-7)


(Lettre du 09.08.74 de La Tour d'Auvergne (Puy-de-Dôme) à destination de Nanterres (Hauts-de-Seine))
(0.50FF rouge « Marianne de Béquet » avec une barre phosphorescente à gauche)
(0.50FF : Tarif LETTRE 1er échelon du 04.01.71 au 15.09.74)


- deux barres phosphorescentes tenant à normal (ou autres configurations)


(Tirage du 13.01.77 sur RGR-1 - Nappe 1)


3.9.5.1.2. Emissions imprimées avec deux barres phosphorescentes

Les défauts d’encrage partiel avec des émissions imprimées avec deux barres phosphorescentes ne peuvent occasionner que des timbres avec une seule barre phosphorescente.

Timbre
Configuration de l'anomalie
Photos
1.60FF rouge « Sabine de Gandon »
Carnet « Philexfrance 82 - Conf. 9 »
(4-17.08.81)
1 Bde à gauche tàn
-
2.30FF rouge « Marianne du Bicentenaire »
1 Bde à gauche tàn
4.40FF bleu « Marianne du Bicentenaire »
1 Bde à gauche tàn
0.75€ bleu-ciel « Marianne du 14 Juillet - RF »
1 Bde à droite tàn
0.75€ bleu-ciel « Marianne du 14 Juillet - RF »
1 Bde à gauche tàn
Milan Rastislav Stefanik
1 Bde à gauche tàn
Victor Baltard
1 Bde à gauche tàn
Le Tango - Joueur de bandonéon
1 Bde à droite tàn
Harry Potter - Ron et l'armée de Dumbledore
1 Bde à droite tàn
-
Harry Potter - Ron et l'armée de Dumbledore
1 Bde à gauche tàn
-
Harry Potter - Hermione et les créatures magiques
1 Bde à droite tàn

Liste non exhaustive



(Lettre du xx.xx.87 de Mérignac (Bouches du Rhône) à destination de Montreuil (Seine Saint-Denis))
(2.20FF rouge « Liberté de Gandon » de carnet avec une barre phosphorescente à droite)
(3.70FF : Tarif LETTRE 2e échelon ou PNU 3e échelon du 01.08.86 au 15.08.88)




(Lettre du 23.11.90 de Paris 18e (Paris) à destination de Montreuil (Seine Saint-Denis))
(2.50FF rouge « Marianne du Bicentenaire » avec une barre phosphorescente à droite)
(2.30FF Tarif LETTRE 1er échelon du 11.01.90 au 18.08.91)


3.9.5.2. Timbre « Halloween » de 2004 non réactif sous lampe U.V.

Sur le timbre « Halloween » de 2004 existe sous deux configurations distinctes :
- sans encre réagissant sous lampe U.V.
- avec une encre réagissant sous lampe U.V.


(« Halloween » 2004 sous lampe U.V.)


Dans les deux cas de figure les barres phosphorescentes sont présentes.


3.9.5.3. Impression des barres phosphorescentes au verso (sur la gomme)

Il arrive que des feuilles empilées, pas encore entièrement sèchent, provoquent un décalque de la feuille du dessous sur la gomme des timbres du dessus.

Le phénomène est courant avec l'encre imprimant les timbres, il est plus rare avec l'encre phosphorescente.


(Carnet 1.80FF rouge « Liberté de Gandon » - Carnet de 5 timbres Code postal)
(Carnet daté du 06.05.88)


(Carnet sous lampe U.V.)


3.9.5.4. Utilisation d'une encre phosphorescente de couleur rose

Lors de l'impression du timbre « Hommage aux mineurs de Courrières », émis le 06.03.06, une partie du tirage a des barres phosphorescentes roses et une autre a des barres phosphorescentes jaunes.

C'est le seul cas d'utilisation sur un timbre français d'une encre rose pour l'impression de barres phosphorescentes. Sur toutes les autres émissions le jaune est la règle pour l'impression des barres phosphorescentes.

Il y a du y avoir une erreur temporaire lors de l'approvisionnement des encriers car le Bon à Tirer signé du 07.02.06 a été imprimé avec une encre rose alors que la feuille modèle détenue à L'Adresse Musée de La Poste a des barres phosphorescentes jaunes.
Seules 17805 feuilles séparent ces deux configurations.


(Feuille n° 0677299 imprimée sur la presse HEL-1 - Bon à Tirer du 07.02.06)
(Barres phosphorescentes roses sous lampes U.V.)
(Source : Copyright Coll. L'Adresse Musée de La Poste, Paris / La Poste)


(BOBST phosphorescent rose du BàT)


(Feuille modèle n° 0659494)
(Barres phosphorescentes jaunes sous lampe U.V.)
(Source : Copyright Coll. L'Adresse Musée de La Poste, Paris / La Poste)

A noter que le Bon à Tirer de la clicherie a été réalisé avec des barres phosphorescentes jaunes, ceci accentue l'hypothèse de l'erreur d'encre lors de l'approvisionnement des encriers.


(Source : Copyright Coll. L'Adresse Musée de La Poste, Paris / La Poste)


(Source : Copyright Coll. L'Adresse Musée de La Poste, Paris / La Poste)


3.9.5.5. Impression des barres phosphorescentes sur le support d'un carnet autocollant

Carnet autocollant Marianne du 14 Juillet RF « Grand concours national - Dessinez la nouvelle Marianne » avec:
- 4 timbres normaux (1-2-6-7)
- 2 timbres imprimés partiellement (3-8)
- 4 timbres absents (4-5-9-10)


(Pièce non détenue - Scan envoyé par Varietes2008)

Sur ce carnet, qui est une des plus belles pièces connues pour un collectionneur sur les barres phosphorescentes, nous pouvons observer l'impression de toutes les barres phosphorescentes, y compris sur le support du carnet.
L'impression complète des barres permet de valider par l'intermédiaire d'une variété le processus de fabrication des carnets autocollants sur la presse RGR-2.

Nous pouvons en déduire les phases de fabrication suivantes:
- impression sur un support autocollant des figurines
- arrachage, pour une raison indéterminée, d'une partie des timbres imprimés n° 3-4-5-8-9-10
- impression de toutes les barres phosphorescentes sur toute la surface initialement prévue y compris sur le support du carnet.

Ce carnet prouve donc bien que les barres phosphorescentes sont imprimées APRES les figurines et non pas EN MEME TEMPS sur la presse RGR-2.
Il en est de même sur toutes les presses Taille-Douce.


3.9.5.6. Utilisation de deux encres différentes sur un même support

Le bloc-feuillet gommé issu du Souvenir Philatélique « Fondation de Québec 1608 - Savignon » émis le 14.06.08 a la particularité d'être imprimé avec deux encres régissant de manière différente sous une lampe U.V.:


- encre jaune sous U.V. pour les deux barres phosphorescentes du timbre français


- encre rose sous U.V. pour le carré phosphorescent du timbre canadien



3.9.5.7. Double impression de barres phosphorescentes

Double impression sur le timbre vendu en feuille « Fondation de Québec 1608 » émis le 14.06.08.
La double impression est décalée verticalement et horizontalement de 1 mm.

La double impression fait suite à une impression des barres phosphorescentes sur deux presses différentes.

En effet, le timbre « Fondation de Québec 1608 » est un timbre imprimé en Offset/Taille-Douce. Les barres les plus à gauche ont été imprimées sur la presse Offset et les barres les plus à droite sur la presse Taille-Douce TD215 en typographie.


3.9.5.8. Barre phosphorescente avec une encoche

Le timbre « Patrouille de France » émis le 15.09.08 en feuille de 40 timbres et en bloc-feuillet de 10 timbres en Offset/Taille-Douce sur la presse TD215 a la particularité d'avoir la pointe de l'avion le plus à droite qui déborde sur la marge blanche réservée à l'impression des barres phosphorescentes.

Pour ne pas superposer l'encre phosphorescente imprimée sur la presse TD215 et la pointe de l'avion une petite encoche a été effectuée sur le manchon encreur.


(Encoche légèrement décalée)


(Encoche parfaitement positionnée)


3.9.5.9. Feuille n° 9314260 du 1.00FF orange « Marianne du 14 Juillet - La Poste » du 29.09.99

La feuille n° 9314260 du tirage du 1.00FF orange « Marianne du 14 Juillet - La Poste » du 29.09.99 avec une barre phosphorescente à droite a la particularité d'avoir une multitude d'anomalies:
- les barres phosphorescentes sont imprimées à cheval et sont obliques avec un décalage de 1.5mm entre le haut et le bas de feuille


(Positionnement de la barre phosphorescente à droite à 1.5 mm de la dentelure)
(Cases 10 et 20)


(Positionnement de la barre phosphorescente à droite sur la dentelure)
(Cases 90 et 100)

- une seconde barre phosphorescente est imprimée case 41


- une "barre" horizontale traverse les timbres 91 à 100



3.9.5.10. Barres phosphorescentes soudées

Les barres phosphorescentes soudées ne sont pas la conséquence d'un défaut d'essuyage comme on peut régulièrement le voir écrit puisqu'il n'y a pas d'essuyage lors de l'impression typographique des barres phosphorescentes mais d'un excès d'encre.


(3.50FF vert-jaune « Marianne du 14 Juillet - La Poste » avec une barre phosphorescente à droite)
(Cases 85-86 et 95-96 soudées)
(Tirage du 29.06.93 sur TD6-5)
(Sous lampe U.V.)


(Détail de l'excès d'encrage)
(Sous lampe U.V.)


3.9.5.11. Barres phosphrescentes "dentelées"

Lors d'un décalage de l'impression des barres phosphorescentes sur la dentelure puis d'un recentrage de l'impression phosphorescente (feuille n° 1986561) l'encre non utilisée et a été reportée sur la feuille suivante.
Pour rappel, sur cette presse taille-douce l'impression des barres phosphorescentes s'effectue après la perforation. 


(Paire avec les barres phosphorescentes sur la dentelure)


(Feuille n° 1986561 avec la barre phosphorescente gauche avec des trous de la dentelure)


(Détail de la barre phosphorescente gauche de la feuille n° 198651 avec des "trous" de la dentelure de la feuille précédente)


3.9.5.12. Barres phosphorescentes à cheval sur la dentelure ou la pré-découpe

De petits décalages latéraux de la dentelure (ou de la pré-découpe) et/ou de l'impression des barres phosphorescentes peuvent être observés occasionnant l'impression des barres phosphorescentes à cheval sur la dentelure ou la pré-découpe.

De nombreux tirages sont concernés engendrant les configuration suivantes:

Timbre type
Configuration de l'anomalie
Détail de l'anomalie sous lampe U.V.
Une barre à droite ou à gauche
Deux 1/2 barres sur la dentelure ou la pré-découpe
Deux barres phosphorescentes
Trois barres phosphorescentes
dont deux 1/2 barres sur la dentelure ou la pré-découpe
Trois barres phosphorescentes
Quatre barres phosphorescentes
dont deux 1/2 barres sur la dentelure
-


3.9.5.13. Barres phosphorescentes à cheval sur la découpe des roulettes

Les timbres de roulettes, suite à un décalage horizontal de la découpe ou de l'impression des barres phosphorescentes, peuvent avoir des barres phosphorescentes à cheval sur la découpe.

Timbre type
Configuration de l'anomalie
Détail de l'anomalie sous lampe U.V.
Une barre à droite
Deux 1/2 barres
Deux barres phosphorescentes
Trois barres phosphorescentes
dont deux 1/2 barres
Trois barres phosphorescentes
Qautre barres phosphorescentes
dont deux 1/2 barres
-


3.9.5.14. Une barre phosphorescente "supplémentaire"

La barre phosphorescente "supplémentaire" peut ne pas être consécutive à une impression supplémentaire mais à un dépôt d'encre phosphorescente accidentel ou à un transfert provenant d'un élément de la rotative


(Détail d'une barre phosphorescente "supplémentaire" à gauche sous lampe U.V.)


3.9.5.15. Déformations des barres phosphorescentes

Une altération de la surface du cylindre d'impression peut occasionner des déformations lors de l'impression des barres phosphorescentes.


(Détail de la déformation latérale des barres phosphorescentes sous lampe U.V.)


3.9.5.16. Divers...

Et pour finir un clin d'oeil à mon épouse qui fait de la broderie.

Un timbre « Marianne du Bicentenaire » brodé sur une toile qui est bien sûr sans barre phosphorescente....
Timbre "non émis" puisque les timbres TVP bleu ne sont apparus qu'au début de l'année 2008.