PARTIE II - LA REALISATION DES TIMBRES-POSTE
2.3. Différentes presses utilisées depuis 1970
2.3.5. La presse EPIKOS TD215


L’ITVF a mis en service une nouvelle presse, la presse EPIKOS, pour la réalisation de certaines valeurs (TVP, 0.82€,…) de la « Marianne des Français ».


(Presse EPIKOS TD215)

Le premier tirage du TVP rouge « Marianne des Français » du 08.11.04 au 26.11.04 est le premier tirage sur cette nouvelle presse EPIKOS répertoriée TD215.



2.3.5.1. Impression des timbres d'usage courant en feuille de 100 timbres

2.3.5.1.1. Aspect du timbre d'usage courant

L'aspect des timbres imprimés sur la presse TD215 est différent des timbres imprimés sur les presses TD6.


(Impression sur une presse TD6)


(Impression sur la presse TD215)


2.3.5.1.2. Présentation des feuilles de 100 timbres d'usage courant

La presse TD215 confectionne en continu des ensembles de 4 feuilles de 100 timbres monobloc avec 2 nappes et peut imprimer 20000 feuilles à l'heure.
La dentelure est effectuée en ligne par abrasion du papier.

Comme sur les presses TD6 sont imprimés de la même couleur que le timbre sur:
- la marge supérieure le nom de la Marianne

- la marge inférieure un texte explicatif pour les Timbres à Validité Permanente (TVP) sans valeur faciale indiquée. A noter que les mots sont coupés par la dentelure.



2.3.5.1.3. Inscriptions de service et encoches de contrôle de la perforation

2.3.5.1.3.1. Inscriptions de service

En plus des indications de service habituelles un code-barres est imprimé pour aider les agents de la Poste dans la gestion des stocks de timbres.
Comme sur les autres presses TD6, depuis mi 2007 les feuilles sont regroupées en paquet de 10 puis cellophanées. L'apposition d'une étiquette code-barres permet une gestion du stock journalier dans les bureaux de Poste avec un lecteur.

Inscriptions de service
Photos
Numéro de feuille
Numéro de presse
Numéro de nappe
Date
Code-barres
Transcription numérique
Repère électronique (RE) (1)


Les inscriptions de service sont imprimées par jet d'encre.

Les numéros de feuille sont imprimés de 9999999 vers 9000000.
Les compteurs sont régulièrement remis à 9999999 au début d'un nouveau tirage (changement de valeur) contrairement aux compteurs des presses TD6 qui ne sont pas remis à zéro et dont les numéros des feuilles s'enchaînent d'une production à l'autre.

Sur les premiers tirages les inscriptions de service se lisent dans le sens descendant. A partir du tirage du 0.05€ brun « Marianne des Français » du 09.05.05 au 12.05.05 la lecture s'effectue dans le sens montant pour la majorité des tirages.

Sur les tirages jusqu'au début de 2010 nous pouvons observer le positionnement suivant des inscriptions de service:


(Numéro de feuille / numéro de presse / numéro de nappe / date d'impression / code-barres / transcription numérique du code-barres)

Cependant, avec le temps le positionnement des inscriptions de service a évolué:
- la date a été positionnée en premier à partir du 8e tirage du 0.90€ vieux-rose « Marianne et l'Europe » (tirage du 11.02.10 au 17.02.10)

- le code-barres a été imprimé à l'extrémité des inscriptions de service lors du premier tirage du 0.95€ « Marianne et l'Europe » (tirage du 10.05.10 au 25.05.10) probablement suite à une erreur de programmation.


2.3.5.1.3.2. Encoches de contrôle de la perforation

La position des encoches de contrôle de la perforation a évolué au fil du temps.

Initialement positionnées en haut en bas dans la marge droite lors du premier tirage du TVP rouge « Marianne des Français » (tirage du 08.11.04 au 26.11.04), les encoches sur le second tirage sont perforées sur la marge gauche (TVP vert « Marianne des Français » du 29.11.04 au 23.12.04).

Depuis le tirage du TVP vert « Marianne des Français » du 18.08.05 au 05.09.05, nous pouvons observer quatre encoches au-dessus des 1er et 10e timbres et en dessous des 91e et 100e timbres.

Positionnement
Photos
Encoches sur la marge droite
Encoches sur la marge gauche
Encoches sur la marge supérieure et la marge inférieure


2.3.5.1.4. Les Repères Electroniques (RE)

2.3.5.1.4.1. Le positionnement des Repères Electroniques

Sur la nappe A (T.D.215.A.), le RE est positionné à gauche au-dessus des inscriptions de service, au niveau du timbre n° 41 une feuille sur deux.
Sur la nappe B (T.D.215.B.), le RE est imprimé à droite du timbre n° 100 sur toutes les feuilles.

A partir du 2e tirage du 0.10€ gris « Marianne des Français » (08.03.07 au 09.03.07), les feuilles sont inversées:
- la nappe B est à gauche
- la nappe A est à droite
La lecture des inscriptions de service est donc inversée depuis ce 2e tirage de la « Marianne des Français ».


Le RE sur la valeur 0.01€ jaune « Marianne des Français » est exceptionnellement imprimé en rose et non en jaune, couleur du timbre, depuis le 9e tirage ITVF (1) pour faciliter la lecture de celui-ci sur la presse EPIKOS.

(1) Premier tirage sur la presse TD215 sur cette valeur

Lors des journées du 07.04.11 et 08.04.11 (1er tirage de la Lettre Prioritaire 20g " Marianne et l'Europe " du 06.04.11 au 19.14.11) l'ordre des nappes a été provisoirement inversé avec la nappe A à gauche et la nappe B à droite avant un retour à la normal en cours de journée. Les autres journées de ce tirage ont été imprimées avec une nappe A à droite et une nappe B à gauche.

Lors du 1er tirage de la Lettre Verte 20g " Marianne et l'Europe " des 22.07.11 et 02.08.11 nous pouvons observer une nouvelle inversion des nappes avec :
- la nappe A à gauche
- la nappe B à droite


2.3.5.1.4.2. Le rôle des Repères Electroniques

Le RE positionné au niveau du 41e timbre toutes les 2 feuilles est le repère qui est utilisé dans tout le processus de fabrication.
En effet, il joue un rôle primordial car utilisé pour commander le fonctionnement séquentiel de la presse rotative. Il est appelé « Stop and Go », nom du mode de fonctionnement.

La détection du repère « Stop and Go » lors de la phase d'impression occasionne l'arrêt du défilement du papier de la moitié du cylindre sans plaque d'impression.
En effet, la plaque d'impression est montée sur un cylindre mais n'en couvre que la moitié.


(Cylindre d'impression de la presse EPIKOS avec une plaque sur la partie supérieure)
(Source : Marianne n° 79 - 2e trimestre 2008)

Lors de l'impression il y a donc 2 séquences:
- blocage de la bande de papier pour encrer et essuyage de la plaque d'impression au moyen d'une bande de papier kraft qui est ensuite ré-enroulée par la presse et recyclée.
- impression proprement dit après déblocage de la bande imprimable et blocage de la bande d'essuyage.

L'impression s'effectue de bas en haut.

La surimpression des barres phosphorescentes est effectuée avec un cylindre en polymère. L'impression de type E s'effectue en continue sur un groupe d'impression autonome.


(Groupe d'impression des barres phosphorescente de la presse EPIKOS)
(Source : Marianne n° 79 - 2e trimestre 2008)

La perforation des feuilles est réalisée par un système APS.
Les 2 demi-lunes sur les marges inférieure et supérieure sont réalisées en même temps que la dentelure. Elles permettent un contrôle visuel de la qualité de la perforation.

Le RE positionné au niveau du 100e timbre sur toutes les feuilles, détecté par un lecteur optique, sert uniquement lors du déclanchement de l'opération de massicotage en fin de processus.


2.3.5.1.5.
Synchronisation des différentes opérations

Sur cette nouvelle presse TD215, la synchronisation entre les différentes opérations (impression, impression des barres phosphorescentes, dentelure, impression des indications de services) est effectuée électroniquement.
Auparavant, la synchronisation était mécanique et se faisait manuellement. Nous pouvons constater des réajustements progressifs des barres phosphorescentes sur une même feuille.


Cette bande verticale issue de la feuille n° 9727212 imprimée le 28.02.05 sur la presse TD215-A est exceptionnelle de part les conclusions que nous pouvons en déduire:
- Les barres phosphorescentes des timbres n°1 à 5 sont clairement à cheval (60/40) suite à un décalage vertical des barres phosphorescentes.
- Sur les timbres n°5 et 6, nous pouvons constater un saut sans impression de phospho suite à un débrayage pour recaler les barres phosphorescentes d’une hauteur d’un timbre. Il est impossible de conclure si ce recalage est manuel ou automatique.
- Le timbre n° 6 montre une amorce de réamorçage de l’impression des barres phosphorescentes.
- Sur les timbres suivants nous pouvons constater un réajustement progressif (0.05 mm à chaque timbre) des barres phosphorescentes.

Ce type de réajustement n’a jamais été constaté sur d'autres presses.

Sur cette valeur, cette configuration a été découverte uniquement sur 3 feuilles (9727210 - 9727211 - 9727212).
Il faut noter que les feuilles 97217186 et 9727215 sont normales. Le réajustement a donc été extrêmement rapide.


2.3.5.2. Les impressions mixtes Offset/Taille-Douce de timbres dits « Commémoratif »


2.3.5.2.1. Emissions imprimées en Offset/Taille-Douce

2.5.2.1.1. Emissions imprimées en Offset/Taille-Douce sur feuille gommée

Peu d'émissions Offset/Taille-Douce sur feuille gommée ont été imprimées sur la presse TD215:

- 0,55€ « Austerlitz (1805-2005) » en 2005 avec deux barres phosphorescentes
- 2,00€ « Adrienne Bolland » en 2005 avec deux barres phosphorescentes
- 0,53€ « Antibes- Juan-les-Pins » en 2006 avec deux barres phosphorescentes
- 0.54€ + 0.60€ « Emission Commune France-Groenland - JB. Charcot » de 2007 avec deux barres phosphorescentes
- 0.54€ « Les phares » de 2007 avec deux barres phosphorescentes
- 0.85€ « Les globes de Coronelli » en 2008 sans barre phosphorescente
- 0.55€ « Lyon - Rhône » en 2008 avec deux barres phosphorescentes
- 3.00€ « Patrouille de France » en 2008 avec deux barres phosphorescentes dont une brisée par la pointe de l'avion
- 2.00€ « Louis Blériot - Traversée de la Manche 1909 » en 2009 avec deux barres phosphorescentes
- 0.70€ « Emission commune France-Suisse - René de Saint-Marceaux » en 2009 avec deux barres phosphorescentes
- 3.00€ « Henri Fabre - 1910, premier vol en hydravion en 2010 avec deux barres phosphorescentes

2.5.2.1.2. Emissions imprimées en Offset/Taille-Douce en feuillet-gommé

A partir de fin Décembre 2005 et le bloc-feuillet gommé « Emission commune France-Vatican - Annonciation de Raphaël », les blocs-feuillets gommés imprimés en Offset/Taille-Douce le sont sur la presse TD215.


(Bloc-feuillet gommé « Emission commune France-Vatican - Annonciation de Raphaël » émis le 14.11.05)


(Bon à tirer du 14.10.05 du bloc-feuillet gommé « Emission commune France-Vatican - Annonciation de Raphaël »)
(Source : Copyright Collection Musée de La Poste / La Poste)
(N° d'inventaire : 2007.123.25)


(Bon à tirer du 20.10.06 du bloc-feuillet gommé « Machines volantes »)
(Source : Copyright Collection Musée de La Poste / La Poste)
(N° d'inventaire : 2008.102.41)

Sur ce bon à tirer du bloc-feuillet « Machines volantes » nous pouvons observer sur les parties chutées suite à la découpe des blocs-feuillets:

Inscriptions de service
Photos
Numéro de feuille et numéro de presse
« Stop and Go »
Repères Taille-Douce
Repères de découpe et de perforage

Avant l'impression sur la presse TD215, comme pour les autres projets d'émission d'un timbre, une maquette est réalisée.


(Bon à tirer du 24.08.06 du bloc-feuillet gommé « Machines volantes »)
(Source : Copyright Collection Musée de La Poste / La Poste)

Sur ce support utilisé pour valider la maquette nous pouvons observer une impression sur:
- un support rigide pour l'impression Offset avec la palette de couleurs primaires (EFIProof)


(Impression Offset)


(Balance des couleurs primaires)

- un support transparent plastifié pour l'impression Taille-Douce

Les deux supports sont présentés superposés.

A noter les barres phosphorescentes sur le support représentant l'impression Offset (type F) alors que sur le bloc-feuillet mis en vente les barres phosphorescentes sont imprimées en typographie (type E).


2.3.5.2.2. Inscriptions de service

Sur les premières impressions mixtes Offset-Taille-Douce de timbres dit « Commémoratif », la date d'impression ainsi que la Nappe (A ou B) ne sont pas mentionnées contrairement aux impressions en Taille-Douce des timbres d'usage courant sur cette même presse à l'exception du Poste Aérienne « Adrienne Bolland ».


(Poste Aérienne Adrienne Bolland avec numéro de Nappe et date de tirage)


Le code-barres est apparu à partir de l'« Emission Commune France-Groenland - JB. Charcot », le 12.11.07.

Deux modes d'impression des codes-barres peuvent être observés sur les impressions mixtes Offset/Taille-Douce de timbres dit « Commémoratif »:

- Impression du code-barres sur la presse Taille-Douce TD215


(0.54 + 0.60€ « Emission Commune France-Groenland - JB. Charcot » de 2007)

- Impression du code-barres sur la presse Offset


(0.85€ « Les globes de Coronelli » en 2008)

Sur le timbre « Patrouille de France » imprimé le 23.06.08, la date est imprimée en Offset en même temps que le code-barres. Le numéro de feuille et le numéro de presse sont imprimés lors de l'impression en Taille-Douce..


(3.00€ « Patrouille de France » en 2008)



2.3.5.3. Les impressions en Taille-Douce de timbres dits « Commémoratif »

Le timbre 0,54€ « Albert Londres » émis le 19.03.07 avec deux barres phosphorescentes est le seul timbre dit « Commémoratif » imprimé sur la presse TD215 uniquement en Taille-Douce.

Il est probable que les Souvenirs Philatéliques « Albert Londres » aient été aussi imprimés sur la presse TD215.


2.3.5.4. Les impressions en Héliogravure/Taille-Douce de timbres dits « Commémoratif »

Seul le bloc-feuillet gommé de la fête du timbre de 2011 est imprimé en Héliogravure/Taille-douce respectivement sur les presses HEL307 et TD215. Ce bloc-feuillet gommé est imprimé sans barre phosphorescente.


(Recto-verso)


2.3.5.5. Fin de l'utilisation de la presse TD215

2.3.5.5.1 Une fin d'activité annoncée de la presse TD215

Suite à de nombreux problèmes techniques la presse TD215 a été très progressivement abandonnée.

En effet seuls cinq tirages ont été réalisés sur la presse TD215 entre Septembre 2010 et l'arrêt définitif le 02.08.11:
- 3e tirage du 2.30€ rouge-brun « Marianne et l'Europe » du 09.09.10
- 23e tirage du TVP vert « Marianne et l'Europe » du 16.09.10 au 27.09.10
- 1er tirage de la Lettre Prioritaire 20g rouge « Marianne et l'Europe » du 06.04.11 au 19.04.11
- 2e tirage de la Lettre Prioritaire 20g rouge « Marianne et l'Europe » du 06.06.11 au 10.06.11
- 1er tirage de la Lettre Verte 20g « Marianne et l'Europe » du 22.07.11 et du 02.08.11


2.3.5.5.2 Détail du dernier tirage de la presse TD215

Lors de la fabrication des nouvelles valeurs Lettre Verte « Marianne et l'Europe » l'Imprimerie de Périgueux a utilisé tout le parc de presses taille disponible pour l'impression de timbres d'usage courant gommés.

Outre la presse TD205, imprimant la majorité des timbres d'usage courant, ont été mises à contribution les presses:
- TD202 utilisée généralement pour les timbres commémoratifs
- TD215 qui n'avait été utilisée qu'épisodiquement depuis Septembre 2010

La presse TD215 a priori destinée initialement à la fabrication de la valeur ayant le tirage le plus important, la Lettre Verte 20g « Marianne et l'Europe », a probablement rencontré des difficultés techniques entre le 22.07.11 et le 02.08.11. Les problèmes ont dû être résolus puisque le tirage du 02.08.11 a été mis à la disposition dans les bureaux de Poste.
Le tirage du 22.07.11 a permis la confection des 1000 feuilles renumérotées Lettre Verte 20g « Marianne et l'Europe » lors du lancement de la Lettre Verte le 01.10.11.



(Tirage du 22.07.11)




(Tirage du 02.08.11)

Cependant les problèmes techniques sont réapparus rapidement pendant le tirage du 02.08.11, avec des décalages de la dentelure et des barres phosphorescentes, qui sera le dernier tirage d'une presse qui n'aura été utilisée que pendant 70 mois.

A noter que dès le 06.08.11 la presse TD205 a remplacé la presse TD215 pour l'impression de la Lettre Verte 20g « Marianne et l'Europe ».